index - sommaire - algérie - amis - arabe - armoiries - B.D. - blagues - chat - cinema - communes d'Algérie - communes anciennes - culture et célébrités - cuisine - gravures d'époque - immobilier - liens divers - littérature - maires - musique - patrimoine - peinture - petites histoires - photographie - population algérienne - prénoms - Que sont-ils devenus? - sahara - temoignages - voyages
Conclusion - e-mail - guestbook1 - guestbook2
- Remplissez le formulaire de perdu de recherche - sondage -


Ghardaia


 

Le Café des Souvenirs
forum n°1

Forum 2


La Vallée du M'Zab


a été classé par l'UNESCO comme Patrimoine Mondial en 1982


Population : 296.926 habitants

Communes de Ghardaia : 13 - (Code Wilaya : 47)

Berriane,
Bounoura,
Dhayet Bendhahoua,
El Atteuf,
El Guerrara,
El Menia
Ghardaia,
Hassi Fehal,
Hassi Gara,
Mansoura,
Metlilli,
Sebseb,
Zelfana.

Aux dernières nouvelles on a lancé Radio-Ghardaia


Ghardaia, capitale du M'Zab : située entre Laghouat et Goléa (Algérie)

On y trouve les 7 oasis du M'Zab :

A partir du 9ème siècle, cette région très peu peuplée devint le refuge des Ibadites, Wahabites, Berbères et Arabes.

Ghardaia : "Grotte de Daia" (à cause de la grotte se trouvant sur la butte) et les femmes viennent y prier en évoquant Lalla Saliha "la Dame qui rend les choses faciles"

Mélika "la reine", perchée sur son rocher déroule sur son front une couronne de remparts. C'est la plus proche des 4 villes qui entourent Ghardaia. Elle fut autrefois la ville sainte du M'Zab. Au cimetière de Mélika sont les tombeaux de Sidi Aissa et de sa famille.

Béni Isguen se targue d'être la ville la plus rigide dans ses principes. Les anges ont aidé les habitants de cette cité à construire une tour en une seule nuit. Elle se targue d'être la ville sainte par excellence. La cité est bâtie en amphithéatre sur le flanc d'une colline. Elle est entourée d'un haut mur percé de trois portes.


Cliquez sur la photo pour voir d'autres vues de Béni-Isguen

Bou Noura garde en ses flancs les traces d'une bataille entre ses fils (ceux du bas ont vaincu ceux du haut). On l'appelle Bou Noura la "lumineuse", elle est bâtie sur un rocher qui surplombe la rivière. Les maisons construites sur le rochet font office de remparts.

El-Atteuf, la doyenne a été construite en 1010.
Rivalité des deux clans qui se partageaient la ville. Elle est bâtie dans un coude de l'Oued M'Zab, son nom signifie "le détour ou le tournant".
C'est la plus ancienne ville de la confédération.
El Atteuf est la seule à posséder deux mosquées, ce qui prouve l'existence de dissensions intestines dans le passé. L'une est située hors des murs, c'est la petite mosquée Sidi Brahim, elle servit de modèle à Le Corbusier pour l'église de Ronchamp (1953).

Berriane, à travers les palmiers et les jardins qui bordent la grande route. C'est la plus moderne des villes du M'Zab. Elle dut fondée vers la fin du 17ème siècle.

Guerrara, solitaire aux confins de la Chebka possède une opulente oasis, des portes en forme de dais, des clochetons florentins.


La légende raconte qu'une jeune fille du nom de DAÏA, abandonnée de tous parce qu'elle était enceinte, vivait solitaire dans une grotte. Le cheikh Sidi Bou Gdemma passait par là et, voyant de la fumée au-dessus de la grotte, s'arrêta. Séduit par la beauté de la jeune fille, il la demanda en mariage. Et tous deux fondèrent la ville de Ghardaïa "Grotte de Daïa". Ghardaïa, aujourd'hui la capitale du M'zab, fut la dernière bâtie des villes de la Pentapole (en 1048).

C'est la plus vaste des cités mozabites.

Pour la petite histoire : La Fédération du M'Zab qui comptait sept oasis avait signé en 1853 un traité qui garantissait aux mozabites une autonomie. Mais à cause de diverses incursions des tribus nomades dans les territoires français, le gouvernement d'alors décida de l'annexion de cette région.

Liens :

La vallée du M'Zab
 


dimanche décembre 4, 2005 11:53

©djamila.be - (1999-2005) - Disclaimer