index - sommaire - algérie - amis - annonces - arabe - armoiries - B.D. - blagues - blogs-dz - cinema - communes d'Algérie - communes anciennes - cuisine - culture et célébrités - gravures d'époque - hotels - immobilier - liens divers - littérature - Maires - musique - peinture - petites histoires - photographie - population algérienne - prénoms - Que sont-ils devenus? - restaurants dz - sahara - sondage - temoignages - voyages
- e-mail -
forum - guestbook1 - guestbook2 - Remplissez le formulaire de perdu de recherche - conclusion -

Toutes les musiques du monde

 

 


Ines Benchaa

Découvrez ! Appréciez !!!


HACHEMI GUEROUABI

El barrah ! El Barrah ! Kount fi amri 3cherine !!!!

 


CHIKHA RIMITTI


Une grande Dame de la musique Algérienne


 

Site : Radah.com

et

Site : Musique Rai de A à Z


 

Lotfi Double Canon



Vous arrivez sur le site officiel et sympathique de RAINA RAP,

Ecoutez leur musique,

Visitez leur site,

Restez à l'écoute de leur actualité

 



The Rachid Taha Fan Blog

 

le bonheur !! c'est en français The Taha songs blog



Abdelkader Saadoun
"Power of Raï"



BLED CONNEXION

J'avoue mon ignorance, je ne connaissais pas ce site
mais promis je vais sortir un peu plus sur le net afin que rien ne me passe sous le nez




Planète Rap était à Alger pendant une semaine pour découvrir les nouveaux
talents du Rap et du RnB Algérien.

Le lien est mort, si quelqu'un a les images ou un lien qu'il me fasse signe merci !!


Un hommage fut rendu de novembre à décembre 2003 à "l'Algérie des Musiques" à l'Institut du monde Arabe à Paris.

Ce qui me permet de leur créer un espace pour les remercier d'avoir ouvert la porte à des centaines de chanteurs et musiciens à travers l'Algérie

DAHMANE
BEN ACHOUR

(1912-1976)

Né le 11 Mars 1912 à Blida, il effectue son apprentissage de musique dans un salon de coiffure, tenu par son père. Doté d'une voix magnifique il joue aussi du mandole, il est remarqué par Cherif Bencherchali, président de l'association blidéenne El Adabia.
En 1934 il a comme guide le musicologue Mahieddine Lakehal. Il fut l'un des grands maîtres du "hamzi" et du "aroubi"
Après un dernier concert à Alger, il meurt le 15 septembre 1976 suite à une intervention chirurgicale.

CHEIKH EL HASNAOUI
de son vrai nom :
Mohamed Khelouat

(1910-2002)

Né le 23 Juillet 1910 à Hasnaoua (w.Tizi-Ouzou). Il débarque à Paris en 1937. On raconte qu'il quitta l'Algérie par dépit amoureux, épris d'une prénommée Fadhma, il se vit refuser sa main parce qu'il était pauvre. Il commence sa carrière dans les cafés maghrébins. En 1946 il enregistre chez Odéon : Ayemma, yemma (mère, donne-moi ta bénédiction), Ijah errayis (la vie dissolue)....
En 1968, aigri par le manque de reconnaissance, il quitte la scène, s'installe à Nice isolé et refusant toute visite Il part à Saint-Pierre de la Réunion où il meurt le 6 juillet 2002.
Il est redécouvert dans les années 1970 en Kabylie et est diffusé regulièrement sur la chaine kabyle. Des chanteurs comme Hamidou, El Meskoud, Kamel Messaoudi ... ont remis à l'honneur ses succès

 SLIMANE AZEM

(1918-1983)

Né en 1918 à Agouni Gueghrane, il est contraint de s'installer en France en Juillet 1962. Personne ne symbolyse mieux que lui l'exil (on ne pouvait l'écouter que sur Radio Paris car interdit d'antenne en Algérie).
En 1970, il obtient, avec la chanteuse Nora, un disque d'or et il s'impose comme une des meilleures ventes de l'hexagone, du coup il devint sociétaire à la Sacem.
Il finit par acquérir un large public grace à des textes paraboles où il met en scène des animaux et il se pose comme chanteur engagé politiquement. Il meurt le 28 janvier 1983 à Moissac.

 AKLI YAHIATEN

Né à Ait-Mendès en 1933, il est orphelin de père et est élevé par sa mère et ses oncles. Il quitte l'école très jeune et part sur Alger chez des cousins. En, 1952, sans le moindre sous en poche il part clandestin à Paris. Après quelques travaux comme garçon de café ou à Citroen comme ouvrier.
Il joue de la mandoline, fréquente le milieu artistique maghrébin et oriental de la capitale française. Il fit également des petits séjours en prison pour activisme pro-FLN. Il compose dans sa cellule la chanson "ya el menfi", chanson reprise par Rachid Taha. Il a composé de nombreux succès, dont "ay-axxam" reprise par le groupe espagnom Radio Tarifa.
BLAOUI HOUARI
Né le 23 Janvier 1926, Blaoui est le mythe vivant du "asri-gharbi". Il a été initié à l'art musical par son père, un virtuose de la "kouitra" (luth algérien). Il écoutera les "Chioukhs" et mettra en musique leurs poèmes : "Bakhta" de Cheikh Abdelkader Khaldi, chanson reprise ensuite par Khaled.
Dans les années 50, il enregistre des disques, des chansons modernes ou des clqssiques revisités : Rani Mhayer (de Benyekhlaf Boutaleb) Affaibli par la maladie, il arrête la scène mais continue à composer, même pour les artistes d'aujourd'hui (y compris pour le regretté Hasni).

AHMED WAHBY
de son vrai nom :
Ahmed Driche Tedjini

(1921-1993)

Précurseur du raï moderne il est né le 18 novembre 1921 à Marseille, d'un père algérien et d'une mère française d'origine italienne. Il se faut appeler Wahby en hommage au chanteur egyptien "Youcef Wahby". Bon joueur de luth, il adore Farid El Atrache et Abdel Waheb.
Lors de la seconde guerre mondiale, il est mobilisé sur les fronts de Tunisie, du Rhin et du Danube. En 1942, lors d'une permission, Il se produit à l'Opéra d'Oran avec l'orchestre dirigé par Blaoui Houari. Dans les années 50, il est le maître du gharbi, un genre 100% oranais avec un mélange du Nil. Sesn succès Alache Tloumini, Wahran, Wahran (reprises par Khaled) et Ya twil Regba. Il meurt le 29 Octobre 1993 suite à une longue maladie.
BAROUDI BEKHEDDA
   
CHEIKH SADDEK ABDJAOUI
   

Textes et photos pris sur la brochure éditée par l'Institut du Monde Arabe (Paris) Novembre-Décembre 2003


Jean-Christian MICHEL : Jazz et musique sacrée à la clarinette

1001 variétés site d'Olivier : Olivier

Fairouz la grande chanteuse libanaise

Faudel pour ses fans .

Chansons pour les petits

Le site d'Henri Dès...............


Remis à jour le : dimanche janvier 13, 2008 11:30 AM

©djamila.be - (1999-2008) - Disclaimer