index - sommaire - algérie - amis - annonces - arabe - armoiries - B.D. - blagues - chat - cinema - communes d'Algérie - communes anciennes - culture et célébrités - cuisine - gravures d'époque - immobilier - liens divers - littérature - maires - musique - patrimoine - peinture - petites histoires - photographie - population algérienne - prénoms - Que sont-ils devenus? - sahara - temoignages - voyages
Conclusion - e-mail - guestbook1 - guestbook2
- Remplissez le formulaire de perdu de recherche - sondage -


Roknia

Photo envoyée par Séverine - La ville de Roknia dans les années 50


Dolmens et grottes funéraires de Roknia (nécropole).

Dolmens à Roknia

Ces vestiges, notamment les dolmens, les menhirs, dont les plus célèbres sont situés à Roknia, attestent de l'existence d'un peuplement primitif assez dense qui n'est pas sans analogie avec l'homme des cavernes d'Europe.

Rien en effet, ne permet de supposer, quand on passe à Roknia, que l'on se trouve à proximité d'une nécropole qui compte quelques trois mille (3000) dolmens. Et pourtant, à l'extrémité de champs cultivés surgissent soudain, dans les brousailles, de petits autels coruscants (brillants, étincelants d'après le Larousse). Peut-être le visiteur est-il déçu ? Il attendait des mégalithes impressionnants quand il ne trouve que des assemblages de pierres qui ne lui viennent pas à la taille. Il faut se défier de la tentation du grandiose. Une lente déambulation entre les dolmens de Roknia donne peu à peu l'impression que s'organise autour de soi la nécropole et que, les buissons disparus, c'est un imposant rassemblement funéraire, venu des âges préhistoriques, qui s'imposerait au regard.
(Texte et photo traitant des dolmens sont tirés du livre "L'Algérie" dee Hubert Nyssen - Ed.Arthaud.)





septembre 16, 2005 9:01

©djamila.be - (1999-2005) - Disclaimer